Unicor

L’Engagement paysan : nouvelle marque de viande « éthique »

La marque « L’Engagement paysan » concerne les viandes de bœuf, de veau et d'agneau. © Unicor
La marque « L’Engagement paysan » concerne les viandes de bœuf, de veau et d'agneau. © Unicor

À l’occasion du Sommet de l’élevage, des éleveurs réunis au sein de la coopérative Unicor ont présenté leur marque « L’Engagement paysan » pour les viandes de bœuf, de veau et d'agneau.

« Toutes les enquêtes d’opinion confirment que, si la consommation de viande reste très largement majoritaire dans notre pays, les consommateurs sont de plus en plus attentifs et exigeants. Leurs préoccupations sont légitimes et elles rejoignent notre d’éthique d’éleveur. Il nous semblait donc essentiel d’y répondre de manière concrète », souligne Jean-Claude Virenque, président de la coopérative Unicor.

Cette nouvelle marque repose sur des modes d’élevage vertueux de races rustiques locales (Aubrac, Salers, Limousine, Lacaune…), et sur un territoire reconnu pour son grand nombre de signes officiels de qualité. L’Engagement paysan garantit des viandes provenant d’animaux élevés par des éleveurs coopérateurs dans des fermes situées principalement dans l’Aveyron, le Cantal et la Lozère. Les bovins engagés dans cette démarche vivent dans les estives et les pâturages au minimum six mois par an. Quant aux veaux, il s’agit de veaux fermiers nourris par leur mère et pouvant compléter leur alimentation de céréales et de fourrages sans restriction.

L’Engagement paysan mise sur des prix qui tiendront compte des évolutions des coûts de production (matières premières, etc.) et les contrats garantissent aux éleveurs une régularité des volumes autant qu’une absorption des variations des cours.

« La maîtrise par notre coopérative de l’ensemble de la chaîne de valeur, jusqu’à l’abattage et la découpe, est un atout essentiel pour assurer une juste rémunération aux éleveurs et un prix d’achat justifié et accessible aux consommateurs, insiste Jean-Claude Virenque. La suppression d’une multitude d’intermédiations commerciales et de prestations externes nous permet d’éviter une dispersion de la valeur. C’est un point central afin d’assurer un prix équitable, en s’appuyant sur les critères de la loi Egalim 2 qui intègre les coûts de production. »

L’Engagement paysan a initié un travail avec la start-up Karyon afin d’appliquer la technologie blockchain à la traçabilité de ses viandes. « Nos partenaires commerciaux comme nos clients finaux pourront, en scannant un simple QR Code sur la barquette, accéder à des informations totalement infalsifiables sur nos produits », souligne Denis Simon, directeur général du Groupe Unicor. « Ils pourront ainsi remonter jusqu’à l’éleveur, sa ferme, en apprendre plus sur son travail au quotidien mais également suivre tout le circuit du produit jusqu’au rayon de leur magasin. C’est une exigence de transparence qui nous paraît essentielle. »

Marque à vocation nationale, la démarche sera déployée à partir de la mi-octobre.