Une solution "protéine" chez Cizeron Bio

Fournir une protéine très bien assimilée par les animaux, pour pouvoir en distribuer moins : c'est un enjeu fort sur lequel a travaillé Cizeron bio (42) dans la situation actuelle de quasi pénurie de protéine. L'entreprise, filiale d'Eurea spécialisée dans la nutrition animale bio, s’est penchée sur des modes de cultures, des alliances et des process de cuissons différents, mais aussi sur les besoins primaires et les réactions des animaux en fonction de la nourriture fournie. 

De ces études poussées, elle a retiré des résultats qu'elle juge probants. Ces protéines de haute qualité pourraient permettre de meilleures performances technico-économiques des élevages par une augmentation des productions (lait, viande), grâce à un meilleur état général des animaux. Elles pourraient aussi contribuer à diminuer les coûts d'alimentation.

Cizeron Bio envisage d’investir 850.000 € pour développer et mettre en application de manière industrielle cette technologie. L'entreprise produit actuellement 2 200 tonnes d'aliment par mois.