Un rendement moyen de 30q/ha pour le tournesol

Selon Terres Inovia, 2021 est une année record pour le tournesol avec de bonnes performances dans la plupart des régions. « La moyenne nationale consolidée devrait être proche de 30 q/ha, dépassant ainsi le précédent record historique datant de 2017 (27,6 q/ha selon Agreste) et largement au-dessus de la moyenne à 22, 8 q/ha des dix dernières années », détaille Terres Inovia. Ces bons résultats sont liés à la conjonction de conditions de semis satisfaisantes qui ont permis des implantations de qualité (densité levée et qualité d’enracinement) et d’une alimentation hydrique régulière, en particulier sur la période clé de la floraison. Les semis qui ont pu être réalisés de façon précoce et jusqu’à fin avril ont, cette année, mieux profité des pluies de juillet que les semis réalisés plus tardivement.

Dans les secteurs historiques du Sud-Ouest, les moyennes départementales s’échelonnent entre 26 et 30 q/ha, atteignant les 33 q/ha dans le sud-Aquitaine. En Poitou-Charentes, tout comme en Auvergne Rhône-Alpes ou dans le Centre, la moyenne régionale pourrait s’établir autour de 30 q/ha. En région Bourgogne Franche-Comté, les performances sont également au rendez-vous avec une moyenne pouvant dépasser les 30 q/ha. A noter certaines parcelles avec des rendements records, bien au-delà de ces moyennes, pouvant atteindre plus de 45 q/ha.

En ce qui concerne les marges brutes du tournesol, les résultats obtenus en 2021 ont été significativement supérieurs à ceux de 2020 et des campagnes précédentes grâce à la fois aux évolutions des rendements, des prix et des charges opérationnelles entre ces deux campagnes. « En prenant l’hypothèse d’un rendement de 30q/ha, pour un prix de vente entre 450 €/t et 500 €/t, la marge brute du tournesol se situe respectivement entre 1045 €/ha et 1195 €/ha (charges opérationnelles de 305 €/ha) contre 500 €/ha en moyenne indicative décennale », précise Terres Inovia.