UFS

Les entreprises semencières ont fait face à la crise malgré les difficultés

Les pertes liées à la crise sanitaire pourraient s'élever à 9 millions d'euros pour les entreprises de la filière semencière. CP : Romolo Tavani/Adobe Stock

L’Union française des semenciers a tenu un point presse ce 8 juillet 2020 pour évoquer les impacts de la crise sanitaire sur la filière semencière. De manière globale, Claude Tabel, le président, a indiqué que les entreprises se sont organisées et ont pu répondre présentes, même si le secteur floral, ornemental et gazon a souffert plus que les autres secteurs.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous