Transport fluvial

Un trafic en hausse de 7,1% pour les céréales

Le trafic fluvial pourrait être multiplié par quatre sans risque d’engorgement. Photo : VNF P.Cheuva

Le fluvial a le vent en poupe pour les céréales, mais il doit continuer à réfléchir à l’avenir de son réseau pour rester compétitif face aux transports routiers notamment.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous