Tournesol : une plateforme d’essais saccagée dans le Rhône

BASF condamne le saccage d’une plateforme de tournesol du CREAS (Centre Régional d’Expérimentation Agricole Satolas) à Saint-Exupéry (Rhône) dans la nuit du 20 au 21 juin. Un acte revendiqué par les Faucheurs Volontaires

« Ce type d’essais entre en effet dans le cadre du développement de l’agroécologie souhaitée par le gouvernement, insiste BASF. Il permet aux agriculteurs de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires tout en luttant contre l’ambroisie. Cette plante invasive et allergène, fortement présente dans le Rhône, impacte la santé de nos concitoyens. Une telle destruction est d’autant plus insupportable que les résultats agronomiques de ce type de plateforme d’essais sont indispensables pour permettre aux agriculteurs de poursuivre leur virage agroécologique. »

BASF ajoute que les variétés de semences utilisées ont été obtenues par mutagénèse et rappelle que selon l’avis rendu le 25 juillet 2018 par la Cour de Justice de l’Union européenne, « la directive 2001/18 sur les OGM ne s'applique pas aux organismes obtenus au moyen de certaines techniques de mutagénèse, à savoir celles qui ont été traditionnellement utilisées pour diverses applications et dont la sécurité est avérée depuis longtemps ».