Sumi Agri

Plus de 30% du CA en biocontrôle

Le 15 mars dernier, Oïkos a reçu pour la troisième année consécutive une dérogation contre pucerons cendrés en vergers de pomme. Photo : Sumi Agro

Si la stratégie nationale de déploiement du biocontrôle de l’IBMA fixe un objectif de 30% de parts de marché du biocontrôle à l’horizon 2030, ce palier est déjà atteint pour l’entreprise Sumi Agro France, pour qui les produits inscrits sur la liste biocontrôle représentent plus de 30 % du chiffre d’affaires.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous