Substances actives en traitement de semences

« Les entreprises semencières font face à une grande incertitude »

CP : FNPSMS

De nombreuses substances actives majeures en traitement de semences sont en cours de réévaluation, plongeant les entreprises semencières dans l’incertitude sur la façon de gérer les stocks de semences traitées. Pour les semenciers, qui assurent une veille sur les solutions alternatives, les substances d’origine naturelle et les organismes vivants n’offrent pas, à ce stade, de résultats aussi efficaces que la chimie.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous