"S'adapter aux conditions particulières de cette année"

"Une année où il va falloir faire le dos rond" a commenté Alain Charvillat, responsable logistique céréales export chez Sénalia, à l'occasion d'une journée porte ouverte organisée le vendredi 7 octobre. Pour la campagne 2016-2017, l'opérateur portuaire de Rouen prévoit une année difficile. " toutes céréales confondues, nous estimons que le volume à l'export sera compris entre 1,5 et 2,5 millions de tonnes, c'est 3 millions de tonnes de moins que ce que nous avons traité au cours de la campagne précédente", argumente le responsable. Cette baisse importante de tonnage pourrait avoir pour conséquences des mesures de chomage partiel pour l'entreprise.