Riz de camargue

Une culture essentielle face à des impasses techniques

Avec 14 000 hectares cultivés par 150 producteurs et quelque 75 000 tonnes produites annuellement, la France fait office de Petit Poucet face à ses voisins européens que sont l’Italie et l’Espagne. Photo : DR (sauf mention)

Pas facile d’exister quand on est une petite filière comme celle du riz… Pourtant, à force de pugnacité et d’exigence (qui a permis la reconnaissance de la production camarguaise en IGP) et grâce aux nombreux partenariats créés avec les firmes, la filière rizicole française jouit désormais d’une belle notoriété. Cependant, l’équilibre reste fragile.

 

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous