Recherche : bientôt un outil pour mieux détecter les épis ?

Tous les conseillers vous le diront. Compter des épis est fastidieux.  Un concours international va être lancé le 4 mai prochain auprès des data scientists, des hackeurs et des scientifiques du monde entier pour créer un modèle robuste et précis capable de détecter les épis de blé à partir d'images de terrain. Le communiqué spécifie :

Cet algorithme aurait un large impact pour la recherche en phénotypage ainsi que des avantages pratiques pour les producteurs de blé de tous les pays. Doté de 15 000 dollars de prix, ce challenge mondial est co-organisé en France par l’unité mixte technologique CAPTE composée des membres de l’INRAE, d’Arvalis et du laboratoire Hiphen.  Des travaux en ce sens ont déjà été réalisés par dee- learning, notamment par Arvalis, mais avec un trop petit nombre de données pour pouvoir disposer d’un modèle générique. Un jeu de données de plus de 190 000 épis est mis à la disposition des participants par le consortium international Global Wheat Dataset¹. Les résutlats du concours seront dévoilés le 28 août. 

 

(1) Le consortium international Global Wheat Dataset est animé en France par l’UMT CAPTE qui co-organise ce concours avec les Universités de Tokyo, Queensland (Australie), Saskatchewan (Canada), Rothamsted Research (Grande-Bretagne), l’Université d’Agriculture de Nanjing (Chine) et ETH Zürich.