Productions agricoles

Le trafic fluvial progresse

En 2013, le trafic fluvial de marchandises affiche une hausse de 1%.
S. Seysen/Pixel image

En 2013, le trafic fluvial de marchandises affiche une hausse de 1% progressant de 7,2 à 7,9 milliards de t.km (tonne kilomètre, correspondant au déplacement d’une tonne de marchandises sur un kilomètre) selon Voies navigables de France (VNF). Les céréales font partie des filières porteuses. Les produits agricoles profitent de la bonne tenue des exportations avec près de 5% de croissance en t-km (+ 78,0 millions de t.km ) et 10% en tonnes. Cette filière bénéficie également de la baisse continue du prix du blé dans un contexte de bonne campagne céréalière 2012-2013 et de qualité des produits. La croissance des engrais connaît une stagnation (0,5% en 2013 contre 5% en t.km en 2012) avec des contrastes selon les bassins. 10,89 millions de tonnes de productions agricoles ont transité par transport fluvial en 2013 selon VNF.

La Moselle affiche les meilleurs taux de croissance grâce à l’export : les produits agricoles, grâce aux céréales, profitent de prix à la baisse et de la bonne qualité des grains ainsi que de possibles reports de flux de colza (plus de 22,5%). Après deux années consécutives de baisse, la filière agricole, qui représente plus de 15% de l'activité du bassin de la Seine, enregistre une hausse record de 18,6% en tonnages. La bonne tenue des prix et les fortes demandes à destination des pays tiers ont encouragé au déstockage des silos de céréales. Sur le bassin du Nord - Pas-de-Calais les céréales enregistrent une hausse de 19,9% des prestations. Pour les engrais, la hausse peut s’expliquer par les nouvelles prestations des coopératives pour leurs adhérents (+14,4% de croissance des prestations).