Pierrette Desrosiers, psycoach agricole

Conseils pour des vacances efficaces

Des vacances à quelques kilomètres de chez soi peuvent être tout aussi réussies que celles passées à l’autre bout du monde !
Des vacances à quelques kilomètres de chez soi peuvent être tout aussi réussies que celles passées à l’autre bout du monde ! Photo : ChiccoDodiFC/Fotolia

Après les moissons pour certains, avant les vendanges pour d’autres, c’est les vacances! Mais vous font-elles du bien? Que faire pour les rendre vraiment bénéfiques? Combien de temps dure l’effet des vacances? Pierrette Desrosiers, psycoach québécoise spécialiste du monde agricole nous éclaire et nous donne ses conseils pour des vacances efficaces!

Lorsqu’on parle de vacances, si certains disent "enfin, je vais pouvoir me ressourcer et profiter de nouveaux horizons", d’autres stressent déjà à l’idée de quitter leur bureau ou leur exploitation… Alors, que doit-on faire pour augmenter son bien être en vacances? Premier constat pour Pierrette Desrosiers, psycoach agricole au Québec: les "vacances" au sens où on l’entend, soit 2 à 4 semaines en période estivale le plus souvent, ont un effet bénéfique beaucoup plus court qu’on ne l’imagine!

"Après 2 à 4 semaines, tous les effets bénéfiques sont effacés! Alors compter uniquement sur ses quelques semaines de vacances annuelles pour respirer, c’est aller tout droit au burnout!", explique-t-elle.

Plutôt que de penser "vacances" au sens strict, il est préférable d’envisager les "périodes de récupération" plus largement: de quelques heures (soirée, journée) à quelques jours (weekend, 2-3 jours), voire quelques semaines (pour les plus chanceux!), explique la psycoach.

Les 4 facteurs déterminants pour des vacances réussies

Mais pour que ces périodes de récupération soient bénéfiques, elles doivent systématiquement impliquer quatre facteurs, pour faire "le vide…et le plein".

  • Un détachement psychologique et physique de son travail ("Partez de chez vous, lâchez votre portable!")
  • Un besoin de se relaxer ("Détendez-vous….tout va bien! ")
  • Un sentiment de maîtrise, avec des défis nouveaux qui stimulent ("Et si vous faisiez du canoë, une visite culturelle, un projet associatif?")
  • Un contrôle sur son temps libre, pour garder des plages disponibles pour soi ("N’essayez pas d’avoir un agenda de ministre! ")

Pierrette Desrosiers, psycoach agricole au Québec.

En agriculture, le détachement physique est très important, car lui seul permettra de faire une coupure psychologique par la suite.

"Si vous restez sur l’exploitation, vous aurez toujours tendance à aller y jeter un œil, alors que l’ouvrier gère très bien lors de votre absence, observe Pierrette Desrosiers. Pour les gens connectés à leur smartphone, forcez-vous aussi à ne consulter vos messages que sur certaines plages horaires définies à l’avance, où vous n’aurez jamais de coupure psychologique avec votre boulot. Et on ne reçoit pas non plus des mails extraordinaires toutes les 5 minutes, alors lâchez votre téléphone!"

Quelques conseils pratiques

D’autres conseils très utiles sont aussi à mettre en œuvre, d’après Pierrette Desrosiers. Ne vous fixez pas d’objectifs démesurés lors de vos congés, et gardez-vous des moments de repos.

"Sur une semaine, pas besoin d’envisager la rénovation de la maison toute entière, ou de visiter tous les monuments historiques d’une région! "

Pas besoin non plus de s’endetter fortement pour passer deux semaines de vacances exotiques (dont l’effet bénéfique ne durera que quelques semaines au mieux), alors que vous ruminerez la dépense tout le reste de l’année! Inutile aussi de vous mettre la pression en vous comparant aux autres, dont les vacances postées sur Facebook semblent toujours si extraordinaires. Des vacances à quelques kilomètres de chez soi peuvent être tout aussi réussies que celles passées à l’autre bout du monde! Valider aussi avec les personnes qui partent avec vous les objectifs de vos vacances. Cela permet une meilleure organisation, et limite les problèmes. Ainsi, vos périodes de récupération devraient vous être profitables au maximum!