Phyto

Un projet de loi pour déroger à l’interdiction des néonicotinoïdes

Le projet de loi autorise une dérogation des néonicotinoïdes en traitement de semences jusqu’au 1er juillet 2023. CP : YuricBel/Adobe Stock

La jaunisse a impacté de nombreuses parcelles de betterave avec des conséquences sur le rendement pour cette campagne en cours. Or, seuls certains néonicotinoïdes utilisés en traitement de semences peuvent lutter contre ce danger sanitaire. Ils sont pourtant interdits depuis le 1er juillet 2020.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous