Olivier Gloker (Apecita)

"La graphologie : un complément au recrutement"

Les tarifs varient en fonction des prestataires et de l’étendue de l’analyse. À titre d’exemple, l’Apecita propose des analyses graphologiques à partir de 350 euros HT. © Jcomp/Fotolia

Qu’ils cherchent à s’assurer d’avoir choisi le bon candidat ou à départager les deux ou trois derniers candidats en lice pour un poste, les recruteurs sont de plus en plus nombreux à avoir recours à la graphologie.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous