Oléagineux

L’érucique, une niche pour le colza

CP : arenysam/Adobe Stock

En tant qu’alternative aux dérivés pétroliers pour la cosmétique, pour les emballages ou pour les lubrifiants, le colza érucique a une carte à jouer. La culture semble cependant encore restreinte à une niche, que la filière oléagineuse française aimerait bien voir s’accroître.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous