Océalia

Un palissage viticole le plus franco-français possible

Lancé depuis trois ans, le marquant en châtaignier fabriqué localement a représenté environ 20 % des ventes de marquants d'Océalia l’an dernier. Photo : Océalia

Patrick Mandon s’est lancé, il y a quelques années, un défi avec son collègue des achats d’Océalia  : un palissage viticole le plus franco-français possible.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous