Océalia

La coopérative a dépassé les 10 000 adhérents

 Océalia a tenu son AG plénière le 10 décembre dernier, en visioconférence. CP : Océalia
Océalia a tenu son AG plénière le 10 décembre dernier, en visioconférence. CP : Océalia

Le 10 décembre dernier, Océalia tenait son AG plénière en visioconférence. Après la décision juridique de fusion lors des AG de décembre 2019 avec Natéa, la fusion opérationnelle comptable, informatique, et métiers avec la coopérative du Limousin a été réalisée en juin et en juillet 2020. Le territoire d’Océalia est ainsi passé de cinq à huit départements pour 10 000 adhérents. Le groupe Océalia compte aujourd’hui 1 528 salariés (45 % dans la coopérative), avec un EBE groupe en forte augmentation, dont près de la moitié provient des filiales. Le résultat de la coopérative se situe à 3,9 M€ pour un EBE à hauteur de 2,6 % du CA qui atteind les 554 m€, malgré des coûts exceptionnels liés à la fusion et à la situation sanitaire, précise le communiqué. Avec un volume céréales de 1,5 Mt, la récolte 2019 se situe dans la bonne moyenne historique grâce aux bons rendements de la collecte d’été, après deux années plus difficiles (2016 et 2018). La coopérative a ainsi pu restituer 14,1 millions d’euros en compléments de prix pour ses adhérents.

La stratégie de diversification de la coopérative charentaise s’est illustrée par l’acquisition de la société Menguy’s, entraînant la constitution d’un nouveau pôle agroalimentaire, avec différentes synergies en perspective au côté de Sphère Production sur le marché du pop-corn. Au niveau du groupe, la contribution des filiales est très positive, avec des performances historiques pour les jardineries et pour la filiale pop-corn. Seules les filiales de commercialisation de vins et spiritueux et d’œnotourisme sont en retrait, car fortement impactées par la crise sanitaire et le quasi-arrêt des exportations pendant plusieurs mois. Le chiffre d’affaires groupe s’élève à 780 M€ avec un EBE de 3,4% du CA, en forte hausse par rapport à l’exercice précédent, et un résultat net de 6,1 M€.

Dans le domaine de l’élevage, l’exercice terminé a vu la création de Soléo Expertises avec les partenaires de Soléo Développement. Enfin, Aquitabio, structure régionale de stockage et de commercialisation des céréales bio créée au printemps 2019 avec des partenaires coopératives locales, a lancé la construction d’un silo d’une capacité de 11000 tonnes qui sera opérationnel pour la récolte été 2021.

La campagne aura été marquée par le déploiement d’une nouvelle politique centrée sur l’accompagnement personnalisé des adhérents, avec le déploiement de deux offres contractuelles axées sur la valeur de l’accompagnement. Ces deux contrats de services sont complétés par des outils, des services et des prestations complémentaires accessibles à la carte. Comme annoncé l’an dernier, la coopérative lance une nouvelle instance dite de proximité : les conseils de territoire, qui visent à « renforcer le lien et les échanges avec les adhérents, avec pour objectifs de mieux expliquer les orientations prises au regard de la complexité des enjeux et de développer la coconstruction de nouveaux projets ».