Océalia

Cultures d’hiver/d’été, dilemmes croisés

Philippe Ballanger, directeur terrain chez Océalia  : « La réduction de l’irrigation a entraîné un glissement des cultures d’été vers les cultures d’hiver ces trois dernières années. » CP : Océalia

Malgré un recul de 50 % de la surface en colza pour 2018-2019, la coopérative Océalia espère maintenir la crucifère à un bon niveau lors des prochains semis. Avec la baisse de l’irrigation, les cultures d’hiver s’imposent malgré tout face aux cultures d’été…

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous