Négoce Agricole Centre-Atlantique

Douze valeurs à promouvoir et à transmettre

 Le 23 mai à Tours, les adhérents du Négoce Agricole Centre-Atlantique ont fêté « 30 ans de régionalisation au profit du négoce agricole ».

Le Négoce Agricole Centre-Atlantique a fêté ses 30 ans à Tours le 23 mai. De très nombreux négociants avaient fait le déplacement pour ce congrès anniversaire. L’occasion de mettre en avant les valeurs du négoce agricole et leurs applications sur le terrain au service du développement durable. La promotion de ce métier est plus que jamais un enjeu majeur alors qu’un quart des adhérents devrait passer le flambeau dans les prochaines années.

La promotion du métier du Négoce Agricole demeure une mission essentielle du Négoce Centre-Atlantique qui regroupe aujourd’hui 130 entreprises réparties sur 14 départements. Le 30e congrès organisé à Tours a d’ailleurs permis de mettre en avant douze valeurs du négoce agricole: adaptation, expertise, réactivité, proximité, diversification, engagement, efficacité, entreprise familiale, complémentarité, unité économique, indépendance, transmission.

Au fil de la matinée, de nombreux reportages ont illustré la réalité de ses valeurs dans les entreprises.

"Nous avons voulu rendre hommage à la diversité des entreprises et des hommes au travers de ces reportages, affirme Jean-Michel Bodin, co-président du Négoce Agricole Centre-Atlantique. "Ces douze valeurs ne sont pas la liste exhaustive des valeurs du négoce, mais elles peuvent facilement être rapprochées des trois piliers du développement durable que nous avons développé grâce à nos intervenants au cours de ce congrès."

Ce sont François Purseigle, sociologue, Karine Daniel, chercheur et Sylvie Brunel, géographe, qui ont tour à tour apporté leur éclairage sur les trois composantes du développement durable: social, économique et environnemental.

Une action plus opérationnelle

Sur le terrain, la promotion du négoce agricole passe aussi par la représentation dans les nombreuses structures publiques, professionnelles et interprofessionnelles.

"Nous sommes notamment impliqués là où se jouent les politiques de l’eau. Nos adhérents sont concernés par trois bassins: Seine-Normandie, Loire-Bretagne et Adour-Garonne. Depuis un an, notre équipe s’est d’ailleurs étoffée grâce à l’arrivée d’un chargé de mission eau et environnement", présente Jean-Guy Valette, directeur du Négoce Agricole Centre-Atlantique qui rappelle que la structure qu’il dirige apporte des services dans tous les domaines qui ne concernent pas directement le cœur de métier des négociants. "Nous accompagnons notamment nos adhérents face à la complexité administrative. Notre équipe a aidé 85% des négociants à aller jusqu’à la certification. Notre action est de plus en plus opérationnelle."

Soutenir les transmissions

Le Négoce Agricole Centre-Atlantique soutient aussi la réflexion des entreprises en matière de stratégie et de transmission. L’enjeu est de taille alors qu’environ un quart des entreprises devrait passer le flambeau dans les cinq prochaines années. En lien avec la Fédération du négoce agricole (FNA), un travail est d’ailleurs en cours pour proposer à la profession des outils pour faciliter la transmission.

"Le négoce agricole a aujourd’hui une rentabilité qui lui permet d’assurer la pérennité des entreprises et les investissements nécessaires. Raison de plus pour mettre en place des outils qui permettront de transmettre ces entreprises dans de bonnes conditions", souligne Jean-Guy Valette  pour qui il s’agira d’un chantier prioritaire dès septembre prochain.

Trois négociants assurent depuis 2003 la co-présidence du Négoce Agricole Centre-Altantique: Gérard Piveteau, négociant à Jurignac en Charente, Jean-Claude Lamy, négociant Lusseray dans les Deux-Sèvres et Jean-Michel Bodin, négociant à Beaumont-la-Ronce en Indre-et-Loire (de gauche à droite).

Le Négoce Agricole Centre-Atlantique, c’est :

► 103 entreprises

► 1,91 milliard d’euros de chiffre d’affaires

► 1 550 salariés

► 3 663 000 tonnes de collectes

► 14 départements