Nataïs recherche des surfaces dans le Sud-Ouest

L’entreprise gersoise de pop-corn à éclater est à la recherche de nouvelles surfaces. «C’est dans le Sud-Ouest, notre territoire d’origine, que nous voulons nouer des partenariats avec des agriculteurs dans un rayon de 170 km autour de notre site de production de Bézéril », explique Michael Ehmann, fondateur et président de Nataïs.

Sont ainsi concernés les producteurs des départements du Gers, de la Dordogne, de la Haute-Garonne, de la Gironde, des Landes, du Lot, du Lot-et-Garonne, du Tarn et du Tarn-et-Garonne.

Nataïs cible de nouveaux marchés en dehors de l’Europe. Parmi eux, les pays du Golfe et l’Asie du Sud-Est. Actuellement, l’entreprise produit 21 000 tonnes de popcorn en vrac, 140 millions de sachets micro-ondables et cultive plus de 5 000 ha.

Les nouvelles installations de stockage d’une capacité de 12 000 tonnes, inaugurées en septembre dernier, permettent à Nataïs d’accueillir une collecte en progression de 15 % par rapport à l’année 2014.