Marché de la distribution verte

Une concurrence de plus en plus forte sur le jardin

D’ici 2025, InVivo Retail vise un chiffre d’affaires réparti à hauteur de 40 % pour le jardin au sens large, de 30 % pour l’animalerie et de 30 % pour l’alimentaire. © InVivo Retail

Alors que les jardineries étaient jusqu’à présent leaders sur le secteur du jardin, un certain nombre d’acteurs se positionnent sur ce marché. Pour répondre à cette concurrence, la diversification se profile comme une solution.

 

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous