Lin: maintenir l'emblavement sans l'augmenter

Pour l'emblavement 2015 de lin textile, l'interprofession de la filière lin (CIPALIN) recommande aux agriculteurs de ne pas augmenter les surfaces.

Depuis 2 campagnes, les surfaces restent stables, la qualité et les rendements sont au rendez-vous et les ventes de gré à gré sont satisfaisantes avec des pris stables et rémunerateurs pour les agriculteurs. Aussi Jean-Pierre D'Arras, président du CIPALIN a insisté, à l'issue du Comité directeur, sur le fait que dans ces conditions il n'y avait pas de place pour de nouveaux hectares. 

Par ailleurs, la campagne 2014 semble partir sur des bases équivalentes pour l'ensemble du territoire linier, Calvados, Eure, Seine-Maritime, Oise, Somme, Pas-de-Calais et Nord. 

Font partie de CIPALIN en tant que membres fondateurs, l'AGPL (Association générale des producteurs de lin), la Festal (Férération syndicale du teillage agricole de lin), l'USRTL (Union syndicale des rouisseurs teilleurs de lin de France)