Les marchés

L’idée d’un cartel du blé ressurgit

« Grâce aux céréales, Vladimir Poutine met la main sur le Moyen-Orient et, pour lui,  les céréales sont l’arme politique ultime tant sur le plan international qu’à l’échelle de la Russie », analyse un spécialiste des marchés. CP : Olexandr Kulichenko/Adobe Stock.

Alexey Gordeyev, en charge des affaires agro-industrielles de l’écologie et des ressources naturelles pour le Gouvernement russe, a ressorti l’idée d’un cartel des producteurs de blé « façon Opep ». L’objectif serait de créer une organisation entre les pays producteurs et exportateurs afin de stabiliser les cours. Cette idée séduisante est-elle probable ?

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous