Le soja entraîne les cours à la hausse

Dans une tribune publiée jeudi 27 novembre, Michel Portier, directeur du cabinet Agritel analyse l'année 2014 comme une année faite de rebondissements " Des récoltes jamais vues en volume, un contexte géopolitique complexe, des conditions climatiques désastreuses au moment  des récoltes … 2014 est une succession de rebondissements."

Mais a un mois de la fin de l’année, un nouveau bouleversement surgit détaille le directeur

 Depuis un peu plus d’un mois, le marché des matières premières, habituellement tiré par le blé ou le maïs, est mené par les cours de soja, et principalement par le tourteau.  En octobre, la Chine a importé des volumes records de soja, devenant le driver des marchés : c’est une situation rare. La Chine, premier importateur de soja au monde, absorbe 60 % des échanges mondiaux. Cette augmentation des importations a donc positionné le soja comme un élément central des commodities

Autre élément d'analyse, la baisse des taux d'intérêts en Chine.  « La baisse des taux d’intérêts va entrainer une hausse des importations de soja, déjà exceptionnelles »  complète Michel Portier.  
Conséquences de cette position inhabituelle du tourteau de soja ? Les prix des matières premières agricoles, au plus bas en septembre à cause des récoltes records, commencent à remonter, (+15% pour le blé et +7% pour le maïs depuis le 1er octobre).

 « Et l’approche du nouvel an chinois, synonyme d’augmentation de la consommation, laisse présager la poursuite de cette tendance haussière sur le soja», conclut Michel Portier