Le CPA s’inquiète de l’augmentation des prix

Alors que le prix du baril de pétrole semble se stabiliser autour de 50 dollars, le Comité français des Plastique en Agriculture (CPA) s’inquiète de l’augmentation du prix des matières premières et craint de voir la filière « dangereusement fragilisée ». « A cette hausse déjà très alarmante s’ajoute de réels problèmes d’approvisionnements aux fabricants de plastique agricole, explique le CPA dans un communiqué. Faute de matière première vierge disponible ou confrontés à des reports de livraison, certain d’entre eux doivent arrêter leur production alors que la demande de produits finis augmente avec le démarrage de la campagne. »

Rejoignant l’appel de Jean Martin, délégué général de la Fédération de la Plasturgie et des Composites, le CPA aspire à un « dialogue ouvert et transparent » avec les fournisseurs de matières premières afin de permettre « à tous les acteurs de la chaine de valeur de rétablir, entre eux, le consensus nécessaire pour assurer, en temps utiles, des livraisons sans lesquelles les agriculteurs verraient leurs productions pénalisées. »