Koppert a 50 ans

En 1967, Jan Koppert, le fondateur de l’entreprise éponyme, a découvert comment contrôler biologiquement les ravageurs dans sa culture de concombres. Depuis l’entreprise s’est développée à l’international. Elle enregistre aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel de 190 millions d’euros et compte 1 200 salariés dans 26 pays, sur des marchés tels que la Chine, le Brésil, les États-Unis et la Russie. L’entreprise exporte également dans 90 pays.

À l’occasion des 50 ans de Koppert, Frédéric Favrot, directeur général de Koppert France revient sur les évolutions rencontrées par le monde agricole :

« Koppert a 50 ans et durant toutes ces années, l’entreprise a évolué et s’est adaptée au marché, aux besoins de l’agriculture et de l’environnement. Nous sommes passés d’un système de protection biologique intégré à un véritable système agronomique global. Ce dispositif situé entre l’agriculture biologique et l’agriculture conventionnelle est d’ores et déjà devenu une 3e voie agricole. En effet, le biocontrôle va plus loin et apporte des solutions naturelles pour stimuler le sol, améliorer la consommation d’eau, tout en protégeant les cultures par une gestion des équilibres naturels. Depuis sa création, Koppert s’est également attachée à placer ses réflexions au cœur d’une approche sociétale. Notre vision n’est pas seulement philosophique. Les enjeux de la filière sont concrets : accompagner les producteurs est primordial pour Koppert, en apportant des solutions pour une agriculture saine, productive et rentable.

La France est un pays précurseur dans cette démarche d’agriculture basée sur les équilibres raisonnés. Nous poursuivons avec notre groupe international notre développement aux côtés des agriculteurs et des collectivités. De nombreux projets sont à l’étude sur le territoire pour continuer d’innover et de répondre aux besoins de nos clients partenaires. »