IBMA

Pour un crédit impôt recherche « biocontrôle » de 60 % sur 10 ans

« L’enjeu n’est pas de se satisfaire d’un nombre d’usages couverts par le biocontrôle, détaille Denis Longevialle. Mais d’avoir au minimum deux solutions de biocontrôle à modes d’action complémentaires pour la majorité des usages. » CP : DR.

Pour IBMA France, la décennie en cours sera celle du déploiement du biocontrôle. L’association ambitionne de disposer de deux solutions de biocontrôle à mode d’actions complémentaires, pour la majorité des usages, d’ici 2030.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous