IBMA

Booster la recherche avec un taux majoré du crédit d’impôt

Les dirigeants de l’IBMA ambitionnent de tripler la part de marché du biocontrôle d’ici 2025 : (de gauche à droite) Denis Longevialle, Antoine Meyer, Frédéric Favrot et Ronan Goff (nouveau vice-président et trésorier). © S.Bot/Pixel Image

IBMA ambitionne de tripler la part de marché des produits de biocontrôle et ainsi atteindre 15% du marché de la protection des plantes en France d’ici 2025. Sur quels leviers mise l’IBMA pour y arriver ? L’un des leviers concerne l'assouplissement du processus d’homologation des produits.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous