Groupe Eurea

En ordre de marche face à la morosité ambiante

Être porteur de solutions pour les agriculteurs et moderniser l'organisation : deux directions qu'ont indiquées Bertrand Relave, directeur, et Christophe Chavot, président, pour l'avenir. Photo : I. Aubert/Pixel image

Les gains de compétitivité et les bonnes performances de son réseau de jardineries ont permis au groupe Eurea de soutenir ses adhérents mis à mal par les baisses de prix du lait et de la viande. Le groupe coopératif, qui rayonne sur la Loire et la Haute-Loire, a ainsi retourné 930 000 euros sur l'exercice 2015-2016.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous