Groupe Advitam

Prise Direct’ ambitionne de devenir un expert du circuit-court

Pour Bertrand Hernu (à gauche) et Christophe Cannesson, dirigeants du groupe Advitam, Prise Direct’ permet de soutenir les adhérents d’Unéal et de recréer du lien direct avec les consommateurs. Photos : DR
Pour Bertrand Hernu (à gauche) et Christophe Cannesson, dirigeants du groupe Advitam, Prise Direct’ permet de soutenir les adhérents d’Unéal et de recréer du lien direct avec les consommateurs. Photos : DR

L’enseigne Prise Direct’, lancée il y a dix ans avec « Panier de mon terroir », compte aujourd’hui neuf magasins dans les Hauts-de-France où sont vendus les produits de 250 agriculteurs. Cette enseigne alimentaire, créée par Advitam Distribution, a la vocation de rapprocher les adhérents de la coopérative avec les consommateurs finaux. L’objectif de Prise Direct’ est d’avoir un réseau de vingt magasins d’ici 2023.

Dix, c’est le nombre de bougies que vient de souffler l’enseigne Prise Direct’, créée par le groupe Advitam en partenariat avec les chambres d’agriculture de la Somme et du Nord Pas-de-Calais. Prise Direct’ compte désormais neuf magasins et treize corners au sein des magasins Gamm vert dans les Hauts-de-France. L’enseigne entre dans une nouvelle phase de développement avec un objectif de vingt magasins dans la région à l’horizon 2023. Deux ouvertures sont prévues prochainement : la première pour la fin d’année à la Madeleine, dans la métropole lilloise (59), et la seconde à Cucq, près du Touquet-Paris-Plage (62), en février 2021.

Côté innovation, Prise Direct’ a lancé cette année son service de Click & Collect. La mise en place d’un service de livraison à domicile et une digitalisation de l’offre sont également à l’étude.


« Le concept de Prise Direct’ a été conçu pour apporter une source de diversification supplémentaire aux adhérents de la coopérative Unéal », évoque Christophe Cannesson, président d’Advitam Distribution. Photos : DR

L’ambition de Prise Direct’ est d’être un expert du circuit-court grâce à la maîtrise de toute la chaîne de la valeur.

« Le concept de Prise Direct’ a été conçu pour apporter une source de diversification supplémentaire aux adhérents de la coopérative Unéal grâce à la mise en place d’un circuit de distribution le plus direct possible, permettant une juste rémunération de leurs produits », évoque Christophe Cannesson, administrateur d'Unéal et président d’Advitam Distribution.

L'enseigne travaille aujourd’hui avec près de 250 producteurs et éleveurs de la région, accompagnés par un service dédié au sein de la coopérative Unéal. En dix ans, l’offre s’est enrichie, notamment grâce au développement de cultures nouvelles dans la région comme la patate douce ou le quinoa.

Les prix sont fixés en amont et tiennent compte de plusieurs facteurs comme les coûts de production, de fonctionnement pour le magasin, et les prix observés à la consommation.


« C’est un modèle hybride, situé entre la vente directe à la ferme et la grande distribution », indique Bertrand Hernu, président du groupe Advitam.

La proximité est également de mise dans les formats de magasin avec une taille humaine : 450 m² pour les zones périurbaines et 250 m² en centre-ville. Chaque Prise Direct’ possède une table d’hôte et organise des rencontres entre clients et producteurs.

« Anticiper les changements, construire les modèles agricoles de demain et créer de la valeur fait partie de nos missions en tant que groupe coopératif, indique Bertrand Hernu, président du groupe Advitam. Il y a dix ans, la démarche ''Panier de mon terroir'', devenue Prise Direct’, était complètement novatrice et anticipait déjà les modes de consommation que nous connaissons aujourd’hui. C’est un modèle hybride, situé entre la vente directe à la ferme et la grande distribution, qui permet de soutenir nos adhérents à la fois en valorisant économiquement leur production, mais aussi en soulignant leur savoir-faire et en recréant du lien direct avec les consommateurs. »


En dix ans, l’offre de Prise Direct' s’est enrichie, notamment grâce au développement de cultures nouvelles dans la région comme la patate douce ou le quinoa.

Prise Direct’ en chiffres :

-20 M€ de chiffres d’affaires

-9 magasins

-13 corners dans les magasins Gamm vert

-100 emplois créés

-250 producteurs locaux partenaires

-Plus de 1 200 produits locaux référencés aux rayons frais