Glyphosate : vers une réautorisation provisoire ?

La Commission européenne, a annoncé qu'elle allait proposer une réautorisation provisoire, de 12 à 18 mois, du glyphosate (dont l’autorisation actuelle expire à la fin du mois), le temps que l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) se prononce sur les dangers potentiels de l’herbicide. Cette proposition sera votée par les Etats membres le 6 juin prochain en comité technique. Pour sa part, la France, par la voix de Ségolène Royal, sa ministre de l’Environnement s’exprimant via Twitter, a fait savoir qu’elle « ne changera pas d’avis sur le glyphosate et ne votera pas la proposition de Bruxelles. »