Forte baisse de la production de blés en Ukraine

Dans le cadre de son programme EAT (European Agritel Tour), Agritel estime le potentiel de production, tous blés confondus, de l'Ukraine a 19,3 millions de tonnes, contre 26 millions de tonnes en 2015 ! Une baisse de production justifiée par la baisse des surfaces semées et l'impact des conditions météorologiques sur la levée qui laissent les cultures dans un état très hétérogène. 

Sachant que "l'Ukraine exporte près de 50% de sa production, il faut d'ores-et-déjà intégrer une dégradation du potentiel exportable pour la campagne 2016/2017" a commenté Michel Portier, directeur général d'Agritel. 

À l'image des "crop tour" américains, L'European Agritel Tour est un programme qui vise à produire une information qualifiée du potentiel des cultures de blé chez trois pays exportateurs en Europe, Ukraine, Allemagne et Roumanie. Ce premier point pour l'Ukraine a été réalisé par une équipe d'analystes Agritel qui a parcouru 2000 kms en Ukraine à partir de début avril.