Ficelles agricoles : une filière de recyclage entre Healix, Adivalor et Tama

La start-up néerlandaise Healix qui travaille sur la valorisation des déchets de fibres plastiques, et Adivalor, viennent de signer un contrat pluriannuel de fourniture de déchets de ficelles agricoles lors du salon Pollutec de Lyon. Healix y a d’ailleurs présenté son polypropylène recyclé sous la marque Healix®. Tama, entreprise israélienne et plus grand producteur mondial de ficelles agricoles, lance en même temps, sous le nom Tama Cycle Twine, une nouvelle gamme de ficelles agricoles en polymère circulaire basée sur les produits Healix.

Les ficelles usagées du secteur agricole sont collectées et triées par Adivalor en France, puis envoyées à Healix. La coopération entre Healix et Tama concerne exclusivement les ficelles agricoles, mais les matériaux recyclés sont disponibles et peuvent être utilisés pour de nombreuses autres applications, tant en circuit fermé (big bags, géotextiles, cordages maritimes, etc.) qu’en circuit ouvert (moulage par injection, extrusion, thermoformage et films), indique le communiqué.

Pour Pierre de Lépinau, CEO d’Adivalor, « Cet accord consolide notre ambition d’atteindre l’objectif d’un taux de recyclage de 100% pour les plastiques agricoles utilisés en France. Il contribuera à développer l’utilisation de matières plastiques recyclées. »