Étude Inra : la technologie N-Process reconnue

Une étude réalisée en partenariat avec l’Inra de Caen et qui sera présentée à l’occasion du Congrès COMIFER – GEMAS, les 18 et 19 novembre à Lyon, validerait l’intérêt agronomique de la technologie N-Process, sur laquelle s’appuie la gamme Apex de Timac Agro. Sur colza, l’absorption de l’azote serait augmentée de 58% avec la technologie N-Process en comparaison à un engrais azoté classique (avec ou sans soufre).

Une étude réalisée par les services recherche et développement de Timac Agro confirme quant à elle que l’utilisation des engrais azotés de la gamme Apex réduit de 34 % les pertes par lixiviation. « Grâce à un agent matriciel, la technologie N-Process de la gamme Apex libère les matières fertilisantes de manière synchrone selon les besoins de la plante et améliore l’efficience des unités fertilisantes. », explique Patrick Hautefeuille, responsable développement productions végétales chez Timac Agro. Et de mettre en avant les résultats obtenus depuis 3 ans dans le cadre de plus de 200 suivis multi-sites : « Pour l’ensemble des sites, en substituant l’un des deux premiers apports d’azote par une solution Apex, nous obtenons un rendement moyen en blé supérieur de 6,8 quintaux par hectare et un rendement en herbe en progression de 1,05 tonne de matière sèche par hectare. »