Ets Magne

Communiquer par vidéo sur Facetime avec les viticulteurs

En cette fin du mois de mars, la vigne redémarre lentement. Les vignerons continuent de travailler, tout comme les technico-commerciaux des distributeurs. Photo : S.Favre/Média et Agriculture
En cette fin du mois de mars, la vigne redémarre lentement. Les vignerons continuent de travailler, tout comme les technico-commerciaux des distributeurs. Photo : S.Favre/Média et Agriculture

En cette fin du mois de mars, la vigne redémarre lentement. Dans les zones les plus avancées, les bourgeons ont déjà éclaté et les feuilles s'épanouissent. Les amendements sont apportés au sol et le désherbage du cavaillon se prolonge. Bref, les vignerons continuent de travailler, tout comme les technico-commerciaux des distributeurs. Et ils s’adaptent à la situation sanitaire. Jean-Michel Morin, directeur commercial chez Magne (34), détaille les procédures mises en place dans l'entreprise :

« Tous les technico-commerciaux sont en activité, en télétravail. Ils répondent aux questions des vignerons par téléphone, par mail ou par SMS. Ils communiquent aussi en direct par vidéo sur Facetime ou sur WhatsApp. Grâce à ces techniques de communication, les vignerons peuvent expliquer et montrer les situations problématiques depuis leurs vignes. 

Heureusement, il n'y a pas encore de risques de maladies à cette période. Mais les vignerons ont des interrogations sur les poses de diffuseurs contre les vers de la grappe, sur le désherbage, et surtout sur le risque de gel annoncé. Dans notre zone, il ne faut surtout pas travailler le sol dans les jours à venir. Cela risquerait de faire remonter de l'humidité. »