Engrais

Essor des capteurs et des biostimulants

CP : oticki/Adobe stock

Peu de bouleversements sont prévus sur le secteur des engrais et des fertilisants pour le dernier semestre 2019, alors que les efforts dans la recherche d’une meilleure efficience se poursuivent. Le point avec Philippe Eveillard, directeur du pôle agronomie/environnement/statistiques à l’Unifa (Union des industries de la fertilisation).

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous