EMBA : un réseau pour développer le biocontrôle

C’est à partir d’aujourd’hui que se tient à Paris la réunion de lancement du réseau EMBA (Ecological Management of Bioagressors in Agroecosystems), qui regroupe les chercheurs travaillant sur la gestion écologique des bioagresseurs dans les agroécosystèmes.

Créé par le Santé des Plantes et Environnement (SPE) de l’Inra, ce réseau a vocation à promouvoir des stratégies de lutte biologique et contribuer au développement de produits de biocontrôle efficaces.

« Cela passera notamment par le renforcement des partenariats entre les institutions publiques (organismes de recherche, instituts techniques, universités…) et les entreprises du secteur privé, acteurs majeurs du biocontrôle, précise l’Inra. Le réseau EMBA a également pour objectifs de favoriser et d’accroître les collaborations entre les chercheurs, de mettre en commun les expertises, de créer des groupes de réflexion sur des nouveaux concepts et méthodes et enfin de définir des approches et des méthodologies communes. »

Deux actions principales sont prévues à court terme par le réseau EMBA :

- Elaborer un recensement des équipes françaises relevant de la thématique biocontrôle ainsi que des partenaires potentiels publics et privés ;

- Mener une réflexion collective sur les grands enjeux relevant de cette thématique pour identifier les verrous scientifiques et technologiques à lever.