De Sangosse

Un objectif de 17 millions d’ha en biosolutions d’ici 2030

L’équipe de De Sangosse a présenté ses ambitions sur les biosolutions. CP : DR
L’équipe de De Sangosse a présenté ses ambitions sur les biosolutions. CP : DR

D'ici 2030, De Sangosse ambitionne de couvrir 17 millions d’hectares développés avec ses biosolutions en France. Celles-ci rassemblent les biofertilisants, les biostimulants, le biocontrôle et les adjuvants.

« Les biosolutions dessinent un nouveau paysage, ambitieux et prometteur pour une agriculture française durable, diversifiée, productive et compétitive, basée sur des itinéraires agroécologiques innovants, souligne Nicolas Fillon, directeur général de De Sangosse. Notre agriculture repose sur des acteurs professionnels dont la terre est leur capital. Leur capacité à vivre de leur métier et à investir pour l'avenir est une condition essentielle au maintien de notre modèle, non seulement agricole mais aussi alimentaire. »

Pour favoriser le déploiement des biosolutions à une large échelle, De Sangosse mise sur :

- des outils d’accompagnement pour faciliter l’appropriation par les conseillers, les techniciens, les prescripteurs et les agriculteurs, les acteurs et promoteurs du changement ; et par les filières, qui doivent satisfaire et anticiper les attentes du consommateur ;

- sa participation active dans les contrats de solutions, la constitution de fiches CEPP ;

- la mise au point d’agroéquipements, l’utilisation du digital avec des OAD connectés qui assurent la fourniture d’éléments de traçabilité.

En 2019, De Sangosse a déployé ses produits de biocontrôle sur un million d’hectares en France.  

« Nous prévoyons une révolution du marché du biocontrôle à hauteur de 15-20 % du marché total de la protection des plantes à 2025, pour arriver à plus de 30 % en 2030, indique Christophe Maquin, directeur marketing et développement chez De Sangosse. Notre ambition est d’atteindre 6 millions d’hectares développés en biocontrôle en 2030. »