Coopérative agricole de céréales (Alsace)

3e année mitigée pour le tournesol semences

Cette année, la CAC a récolté 460 ha de tournesol semences. Photo : CAC
Cette année, la CAC a récolté 460 ha de tournesol semences. Photo : CAC

La Coopérative agricole de céréales (CAC) a produit cette année huit variétés de tournesol semences réparties sur 460 ha. La récolte, qui s’est achevée en septembre, est pour la première fois évaluée à la baisse depuis le lancement de la filière en 2012.

Les vagues de chaleur du printemps-été 2015 n’ont pas épargné la floraison du tournesol. « Alors que le potentiel était bon, une partie du pollen s’est desséchée, et la fécondation s’est parfois mal faite. Plus occupées à refroidir la ruche qu’à chercher de la nourriture, les abeilles n’ont pas toujours rempli leur rôle de pollinisateur », explique Adrien Hattermann, technicien en production de semences à la CAC. Résultat : la récolte est en deçà des espérances. « Sur les huit variétés, nous n’avons récolté que 90% de la production attendue alors que nous étions à 113% et 102% en 2013 et 2014 », poursuit Adrien Hattermann.


En 2015, la CAC a enregistré pour la première fois une baisse de production de sa filière tournesol semences. Photo : CAC

 

Après un test sur une trentaine d’hectares en 2012, la surface de tournesol semences de la CAC a plus que doublé entre 2013 et 2015. La filière, qui fournit en exclusivité le semencier Maïsadour, implique 41 producteurs et représente 60% de la production de semences de la coopérative, s’ajoutant au blé et au soja. La culture engage aussi un regroupement d’apiculteurs qui fournit les abeilles nécessaires à la pollinisation, à hauteur de quatre ruchettes/ha.

La filière tournesol semences a été créée pour élargir le panel d’alternatives à la monoculture de maïs, dans un contexte où la problématique chrysomèles imposait de développer de nouvelles rotations. Pour traiter la collecte, la CAC a investi 350000 € dans un nettoyeur-séparateur et deux lignes de séchage sur son site d’Ensisheim.