Confusion sexuelle

La guerre des phéromones en viticulture

« En 2015, plus de 400 000 Puffer®, toutes cultures et cibles confondues, ont été utilisés dans le monde », souligne Johanna Sigel, chez De Sangosse. DR

Diffuseurs en languettes ou capsules, aérosols, pulvérisateurs… Les modes d’apport de phéromones se multiplient contre les papillons du ver de la grappe en viticulture. Sur le marché de la confusion sexuelle en croissance, les firmes innovent fortement.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous