Commercialisation des céréales en Bourgogne - Franche-Comté

« Des embranchements fer et fluviaux »

50 % des volumes expédiés se font en train ou en bateau. © JoLin/Fotolia

Lorsque l’on est organisme stockeur, que l’on dispose d’un embranchement fer sur la ligne Paris-Lyon-Marseille, d’une voie navigable tournée vers le nord via Rouen et d’une interface d’ouverture sur l’Union européenne, nul doute que les possibilités pour vendre sont plus nombreuses.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous