Cerepy

8 M€ pour la rénovation du site de Flogny-la-Chapelle

La capacité totale de stockage du grain du site de de Flogny-la-Chapelle passe de 13000 tonnes à 21000 tonnes. Photos : DR
La capacité totale de stockage du grain du site de de Flogny-la-Chapelle passe de 13000 tonnes à 21000 tonnes. Photos : DR

Cerepy a investi 8 millions d’euros sur son site de Flogny-la-Chapelle (89). La capacité totale de stockage du grain passe de 13000 tonnes à 21000 tonnes. Ce site dispose de huit cellules supplémentaires de 1000 tonnes, trois fosses de réception et une nouvelle tour de travail du grain performante.

Les travaux de réhabilitation, de modernisation et d’agrandissement de ce site ont débuté en octobre 2014.

« La vétusté des installations de stockage en engrais, en produits phytosanitaires et produits d’élevage ne répondait plus aux normes de sécurité et de bonnes conditions de travail, explique Germain Bour, directeur de Cerepy. De plus, la capacité de stockage du grain était à saturation et le dégagement du site de Ligny-le-Chatel devait se faire pour partie vers notre silo de Brienon-sur-Armançon, ce qui occasionnait des coûts logistiques supplémentaires. »


Le site de Flogny-la-Chapelle sera avant tout dédié à
la valorisation des productions à valeur ajoutée de Cerepy.

Le site de Flogny-la-Chapelle dispose désormais :

• d’un magasin d’engrais vrac d’une capacité totale de 2000 tonnes ;

• d’un magasin d’aliments vrac d’une capacité de 400 tonnes ;

• d’un stockage phyto pouvant accueillir 80 palettes ;

• d’un stockage produits conditionnés de 300 palettes ;

• d’un stockage pour les produits en big bag de 300 tonnes.

Le site de Flogny-la-Chapelle sera avant tout dédié à la valorisation des productions à valeur ajoutée de la coopérative – des blés destinés à la meunerie, l’allotement des variétés pures, des orges destinées à la brasserie –, ainsi qu’au travail spécifique de produits haut de gamme comme l’avoine nue, le pois chiche et le sarrasin.

Ces 8 millions d’euros d’investissement permettent donc à Cerepy de se doter d’un outil stratégique et performant pour ses filières qualitatives et rémunératrices.

Pour Laurent Poncet, président de Cerepy :

« Avec cette récolte 2016 qui s’annonce imminente, Cerepy est en mesure de mettre un très bel outil à la disposition de ses adhérents. Celui-ci, je n’en doute pas, prendra toute sa place à l’avenir dans la nouvelle structure qui pourrait naître du rapprochement envisagé entre les coopératives Cerepy et Capserval. »