Cabinet TriesseGressard

Une étude de prospective stratégique suite à la loi EGalim

CP : chagin/Adobe Stock

L’ordonnance de la loi EGalim sur la séparation des activités de vente et de conseil en produits phytosanitaires amène la distribution agricole à revoir son modèle en profondeur, pour s’adapter à la transition agroécologique en cours.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous