Axéréal

30 millions d’euros de gains potentiels de compétitivité

"L’ensemble du projet devrait permettre une augmentation conséquente de la performance", expliquent Paul-Yves L’Anthoën (à gauche) et Jean-François Loiseau. CP : Axéréal
"L’ensemble du projet devrait permettre une augmentation conséquente de la performance", expliquent Paul-Yves L’Anthoën (à gauche) et Jean-François Loiseau. CP : Axéréal

Dans un communiqué daté du 6 octobre, Axéréal annonce un projet d’orientation stratégique visant à améliorer l’efficacité durable de son modèle économique. Le groupe engage ainsi un projet d’amélioration de la performance de la relation avec les agriculteurs mais aussi avec les clients et les consommateurs-citoyens.

« Il est de notre responsabilité de faire évoluer l’organisation des métiers de l’agriculture vers un schéma plus orienté "filières". Nous avons décidé de prendre un virage dans l’organisation des activités agricoles, dans les politiques commerciales, dans la stratégie d’investissement, dans la digitalisation et dans l’innovation agronomique, en faveur d’une meilleure valorisation des productions des agriculteurs et d’une qualité sanitaire des grains reconnue par les consommateurs », annonce Jean-François Loiseau, président d’Axéréal.

Parmi les projets, figurent la capitalisation sur les sols, le déploiement de solutions alternatives et combinatoires avec les exploitants, une accélération de la décarbonation des itinéraires culturaux, et une amélioration de l’efficience des sites de collecte et de transformation.

« Le cap de la coopérative sera guidé par de nouvelles voies de valorisation des productions agricoles proposées aux agriculteurs, et par l’excellence dans nos métiers », détaille Paul-Yves L’Anthoën, directeur général d’Axéréal.

Les équipes de terrain resteront centrales dans la relation aux agriculteurs. La coopérative va intensifier ses plans de formation, ces derniers permettant notamment un meilleur accompagnement des producteurs dans la transition agri-écologique.

« L’ensemble du projet devrait permettre une augmentation conséquente de la performance, avec l’objectif de 30 millions d’euros de gains de compétitivité, au service d’un meilleur retour aux agriculteurs » , expliquent les dirigeants dans un communiqué.