Arterris et Delair-Tech

Precidrone : un projet sur 4 ans et sur 4 cultures

Arterris et Delair-Tech travaillent depuis un an sur le projet Precidrone en collaboration avec 7 autres partenaires. Photo : DR
Arterris et Delair-Tech travaillent depuis un an sur le projet Precidrone en collaboration avec 7 autres partenaires. Photo : DR

Le groupe Arterris et Delair-Tech, acteur mondial du drone professionnel, travaillent depuis un an sur le projet Precidrone en collaboration avec sept autres partenaires (Terres du Sud, Ovalie Innovation, Invivo, Terres Inovia, Arvalis, LAAS et l’Inra Avignon). Il vise à la mise en place de nouveaux services aux agriculteurs en utilisant les technologies drones à longue portée et d’analyse de données afin de suivre et d’identifier l’état de nutrition des cultures, leur alimentation en eau ou encore les mauvaises herbes. Ce projet, commencé au printemps 2015, se déroule sur quatre ans. En 2018, ce service sera mis à disposition des adhérents d’Arterris dans le catalogue de services.

Déterminer des indices de végétation

Quatre cultures sont concernées par ce projet : blé (dur, tendre), maïs, colza et tournesol. Les thématiques traitées sont la fertilisation azotée, le désherbage, l’irrigation, les composantes du rendement et des cas particuliers de maladies ou de ravageurs. Ce projet est actuellement en phase de test chez de nombreux adhérents d’Arterris.

Concrètement, une première phase d’acquisition de données a été effectuée sur des cultures de colza et de blé depuis le stade de sortie de l’hiver jusqu’au stade de sortie de la dernière feuille. Cette étape a permis de déterminer des indices de végétation.

« Par inversion d’un modèle de transfert radiatif, ces indices permettront de déterminer des variables biophysiques, puis d’obtenir des cartes de besoins en fertilisants et en irrigation », précise Arterris.

Alimenter les modèles agronomiques

Une autre phase d’acquisition de données avec une précision centimétrique, sur des cultures de tournesol et de maïs, est en cours de déroulement. Elle permettra d’identifier des adventices, tels que les chardons, répondant à des enjeux agricoles à l’échelle régionale, voire européenne.

« Grâce à des données précises acquises par ses drones, Delair-Tech alimente les modèles agronomiques via une plateforme d’analyse dédiée au secteur agricole, permettant ainsi à Arterris de fournir des conseils sur-mesure », indique Delair-Tech.