Acolyance

Le jugement Blétanol plombe le résultat

Pascal Bailleul, directeur d'Acolyance, expliquant les chiffres de la campagne 2014-2015. Photo : M. Lecourtier/Pixel image

Au-delà de l’effet immédiat de la décision rendue par la cour d’appel de Reims le 2 juin 2015 dans le dossier Blétanol, Acolyance va très bien, selon son directeur général, Pascal Bailleul :

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous