Abeilles/Néonicot. : une pulvé foliaire à risque

Dans son rapport d’évaluation des risques pour les abeilles associés aux néonicotinoïdes (clothianidine, imidaclopride et thiaméthoxame), pour tous les usages autres que le traitement des semences et les granules, l'Efsa confirme aujourd’hui que leur application sous forme de pulvérisation foliaire constitue un risque pour les abeilles.

En Europe, l'utilisation de ces trois substances en tant que traitement de semences ou de sol est actuellement interdite sur les cultures qui attirent les abeilles et sur les céréales autres que les céréales d'hiver, excepté dans les serres. Leur utilisation dans des traitements foliaires est interdite sur les cultures qui attirent les abeilles et les céréales, sauf dans les serres ou après la floraison.