8es rencontres annuelles du biocontrôle

Revoir le cadre réglementaire pour accélérer l’innovation et l’évaluation

« 70% des personnes interrogées utilisent des produits de biocontrôle. Parmi ces utilisateurs, 66% sont en agriculture conventionnelle et 79% en agriculture biologique », indique Céline Barthet. Photo : shocky/Adobe Stock

30 % du chiffre d’affaires du marché de la protection des plantes, c’est ce qu’ambitionne IBMA France à l’horizon 2030. L’association tenait ses 8es rencontres annuelles ce 18 janvier.

Vous devez être un abonné prémium pour pouvoir lire la suite

Déjà abonné, identifiez-vous

Pas encore abonné ? Abonnez-vous