64% des Français soutiennent les biocarburants

Sofiprotéol vient de publier, en partenariat avec l’Ifop, les résultats d’un sondage qui indique que les Français soutiennent le développement des biocarburants : près des deux-tiers (64 %) approuvent le fait que l’agriculture française produise des biocarburants qui peuvent se mélanger à des carburants d’origine pétrolière.

Pour les Français, l’intérêt des biocarburants et leur potentiel de progrès portent principalement sur l’alternative qu’ils offrent aux énergies fossiles (77 %), sur les débouchés qu’ils peuvent offrir à l’agriculture française (74 %) ou encore sur leur impact limité sur la pollution, notamment en réduisant les rejets de particules et de fumée noire (74 %). 
En ce qui concerne la question de l’allocation des sols, 70 % des sondés restent persuadés que l’agriculture française et européenne peut répondre à la fois aux besoins alimentaires et aux besoins énergétiques de la population. « Un chiffre en nette progression par rapport à 2012 (+10 points), marquant le recul de l’idée selon laquelle les cultures énergétiques concurrencent les cultures alimentaires, accaparent les terres et provoquent une hausse des cours des matières premières agricoles » souligne Sofiprotéol.

Dans cette perspective, les sondés sont 82 % à être favorables à l’arrivée progressive sur le marché français des biocarburants de deuxième génération, produits à partir de plantes, de résidus agricoles, de résidus forestiers ou encore de déchets organiques ménagers.